30 nov. 2016

Gâteau de Savoie à la vergeoise brune

Récemment, j’ai eu envie de réaliser un gâteau simple et sain (c'est à dire sans beurre …). Lorsque j’ai vu la recette de gâteau de Savoie au sucre rapadura de Carine, je me suis dit qu’il fallait absolument la tester.
Cette recette est tellement simple que mon grand de 5 ans a pu m’aider à mélanger et tamiser les ingrédients.
Pour ma part, j’ai décidé de remplacer le sucre rapadura (obtenu par la déshydratation du jus de canne à sucre) par de la vergeoise brune (obtenue par la re-cuisson du sirop de betterave) et de saupoudrer de cassonade le fond et les bords du moule.
La vergeoise apporte au gâteau de Savoie une jolie couleur caramel et un goût délicat de réglisse, quant à la cassonade, elle donne un peu de croquant autour du cœur ultra moelleux.

La recette :
6-8 pers.
Préparation : 15 min
Cuisson : 35 à 40  min
Refroidissement : 2h

6 œufs
1 pincée de sel
125 g de vergeoise brune
75 g de farine
75 g de Maïzena
1 cs de cassonade

Préchauffer le four à 150°C.

Séparer les jaunes des blancs et battre les blancs en neige avec la pincée de sel.

Mélanger les jaunes avec la vergeoise au batteur pendant quelques minutes jusqu’à ce que le mélange soit bien mousseux.
Incorporer délicatement, en plusieurs fois à la spatule, la farine et la Maïzena tamisées.

Mélanger à la pâte une grosse cuillère de blancs montés pour la détendre un peu. Puis incorporer le reste des blancs délicatement, à l’aide d’une spatule.

Beurrer légèrement un moule à génoise (en silicone) et saupoudrer de cassonade le fond et les bords.

Verser la pâte dans le moule et cuire pendant environ 35 à 40 min.

A la sortie du four, retourner le gâteau de Savoie sur une grille (en laissant le moule par-dessus). Laisser le gâteau refroidir avant de le démouler.

A déguster avec de une salade de fruits de saison ou une compote. 
Version imprimable de la recette

Bon appétit !


23 nov. 2016

Filet mignon miel-gingembre et nouilles sautées aux légumes

Cette recette de filet mignon m’a tout d’abord fait de l’œil sur Instagram il y a quelques semaines:
J’ai donc mis de côté cette recette d’Anne Sophie du blog « fashion cooking »  que j’ai depuis déjà testé plusieurs fois et que je publie enfin ici.

La marinade est simple et rapide à préparer et la cuisson demande juste un minimum de surveillance. Le rendu est vraiment bien parfumé et se déguste aussi bien chaud que froid s’il y a des restes.

La recette :
4 pers
Préparation: 15 min
Marinade : de 1h à 1 nuit
Cuisson: 40 min

1kg de filets mignon de porc
4 cuillères à soupe de miel d’acacia
100 g de gingembre frais
1 cc de mélange 4 épices
3 cs de sauce de soja
2 petites gousses d’ail
2 cs d’huile végétale
3 cs d’huile d’olive
Graines de sésame (option)
1 sachet de nouilles chinoises
1 courgette
2 carottes
2 oignons blancs (ou 2 cs de ciboulette ciselée)
2 cs de sauce soja
1 cs d’huile d’olive
1 cc d’huile de sésame

Préparer la marinade dans un grand sachet congélation refermable :
Peler et râper le gingembre, peler et presser les gousses d’ail dégermées, y ajouter le mélange 4 épices, la sauce de soja, le miel et l’huile végétale. Fermer et  bien mélanger le tout dans le sachet.

Couper chaque filet mignon en 3 ou 4 et les placer dans le sachet. Chasser l’air, refermer le sac et bien répartir la marinade sur la viande. Laisser mariner au frais entre 1 h et 1 nuit.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle à feu vif et faites dorer les morceaux de filet mignon sur toutes les faces. Ajouter la marinade et un peu d’eau, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 30 min. Retourner la viande de temps en temps et ajouter encore un peu d’eau si nécessaire.


A mi-cuisson de la viande, préparer les nouilles en les faisant cuire selon les indications du sachet. Éplucher et râper la courgette et les carottes, et ciseler l’oignon blanc.
Dans une sauteuse à feu vif, faire chauffer la cuil. à soupe d’huile d’olive et mettre les nouilles bien égouttées et les légumes à revenir. Les faire revenir 4 à 6 minutes et y ajouter l’huile de sésame et la sauce soja. Bien mélanger et laisser encore sauter 2-3 min.

Servir la viande bien chaude en fines tranches avec de la sauce et les nouilles sautées aux légumes. Parsemer de sésame (si vous y pensez …).

Version imprimable de la recette

Bon appétit !


16 nov. 2016

DIY : j’ai testé des calendriers de l’avent imprimables

Cette année, je n’avais pas envie d’acheter les classiques calendriers du supermarché pour mes enfants, je suis donc partie à la recherche d’idées de calendriers DIY sur Pinterest.

Je vous présente ici 2 calendriers DIY
à la portée de tous, testés (et approuvés !) par mes petits lutins
Il faut juste quelques surprises et/ou chocolats, du papier blanc A4, une imprimante (une cartouche noire suffit), des ciseaux, de la colle, du scotch, des feutres et des rouleaux de masking tape colorés (IKEA et HEMA pour moi) pour les réaliser !
En fonction de leurs âges, les enfants peuvent même participer aux premières étapes de la fabrication. Mon aîné de 5 ans s’est donc chargé de la découpe et du coloriage du second calendrier testé (pour son petit frère).

1er calendrier les berlingots du blog « pour mes jolis mômes »
Les explications illustrées et le pdf à télécharger et à imprimer sont dans le lien.

Il suffit d’imprimer, de couper, de colorier (si vous voulez), de coller, de scotcher un côté, de remplir le berlingot et de scotcher l’autre côté … 24 fois !


2nd calendrier les pochettes avec sapin du blog « le grand bazaar »
Là aussi les explications illustrées et le pdf à télécharger et à imprimer sont dans le lien.

Cette fois, il suffit d’imprimer, de couper, de coller, de colorier la date, de scotcher un côté, remplir et scotcher l’autre côté … 24 fois aussi !


Côté installation, j’ai scotché toutes les pochettes sur les carreaux de mes portes du salon (qui trouvent enfin une utilité car elles ne sont jamais fermées …).

 

J’ai mis presque 2h pour réaliser ces 2 calendriers (et les remplir des même surprises aux mêmes dates), le plus long étant de fermer toutes les petites pochettes avec le masking tape.

Je suis ravie de mes 2 calendriers maisons de cette année … reste à savoir si les garçons seront eux-aussi contents tout au long du mois de décembre :)

Il reste encore 2 semaines pour vous y mettre vous aussi, si ces sympathiques calendriers vous tentent !


9 nov. 2016

Flan pâtissier sans pâte

Le week-end dernier, avec les températures en baisses, j’ai eu envie d’un petit dessert facile et « cocooning ». Ce flan pâtissier sans pâte découvert sur le blog « rappelle toi des mets » m’a tout de suite mis l’eau à la bouche.
Personnellement, j’aime bien ce type de dessert qu’on trouve en boulangerie mais je laisse toujours la pâte …

J’ai réalisé la recette à quatre mains avec mon grand de 5 ans. Il a beurré le moule et mélangé les ingrédients froids et je me suis chargé de la partie cuisson. La recette est simple et le rendu est un flan crémeux et bien vanillé : toute la famille s’est régalée.

La recette :
Pour 8 pers
Préparation : 15 min
Cuisson : 35 à 50 min
Refroidissement : 4h minimum

1 L de lait entier (de préférence)
100 g de maïzena
2 œufs + 1 jaune
2 gousses de vanille
150 g de sucre
15 cl de crème liquide
Un peu de beurre pour le moule

Beurrer toute la surface d’un moule rond à bord haut (d’environ 20 cm de diamètre pour que le flan soit un peu épais).

Ouvrir et gratter avec la pointe d’un couteau les gousses de vanille pour récupérer les graines.
Verser 750 mL de lait dans une casserole et ajouter le sucre, les graines et les gousses de vanilles fendues. Faire chauffer sur feu moyen (en surveillant pour que ça ne déborde pas !).

 En parallèle, mélanger la maïzena et les œufs dans un saladier. Puis ajouter en fouettant le lait restant et la crème liquide.

Lorsque le lait commence à frémir dans la casserole, retirer les gousses de vanille et le verser doucement dans le saladier en fouettant.

Re-transvaser l’ensemble de la préparation dans la casserole et remettre à chauffer à feu doux en remuant sans arrêt avec une maryse jusqu’à ce que le mélange épaississe (il doit devenir « nappant » et épais comme une crème dessert).

Verser cette crème dans le moule et laisser reposer le temps que le four préchauffe à 200°C.

Enfourner pour 35 à 50 min (selon la taille du moule et la puissance du four). Surveiller la couleur de la surface et couvrir le plat d’une feuille d’aluminium pour éviter qu’il ne brunisse trop. Les bords doivent être bien pris et le centre encore un peu tremblotant (il figera en refroidissant).

Laisser tiédir le flan une bonne heure à température ambiante, puis le placer plusieurs heures au réfrigérateur afin qu’il termine de figer.

Le sortir du réfrigérateur 10 min avant de le déguster.

Version imprimable de la recette
Bon appétit !

2 nov. 2016

DIY : idées déco et menu d'Halloween

Cette année, nous avons profité du week-end de la Toussaint, qui avait fait remonter à Paris certains de nos amis vivant désormais en province, pour organiser une soirée Halloween/retrouvailles (de 12 adultes et 8 enfants, de 7 ans à 3 mois).

Pour la déco, j'ai été chercher de l'inspiration sur Pinterest, et voilà ce que j'ai réalisé :
Les photophores momies
Matériel :
4 pots en verres de tailles différentes (récup')
4 petites bougies chauffe-plat sans flamme à piles (magasins déco ou bricolage)
une bande étirable (pharmacie)
des ciseaux
du scotch
de la colle cyanolite
des yeux mobiles (Sostrene Grene)

Fixer une extrémité de la bande en haut du pot avec le scotch puis l'enrouler en l'étirant un peu jusqu'en bas. Couper la bande et fixer l'autre extrémité avec du scotch.
Coller les yeux mobiles avec de la colle cyanolite (attention aux doigts).
Déposer une bougie dans le pot et c'est c'est prêt !

Les clémentines déguisées en citrouilles
A l'aide d'un marqueur noir dessiner sur des clémentines plein de visage de citrouilles différents !

La classique déco à base de toiles d’araignées et de fausses araignées


Pour le menu (dans le thème Halloween parmi tout ce que nous avons mangé ... et sans compter les bonbons) :

Punch horrible
Quelques jours avant, préparer une main avec 30 cl d'eau chaude, de 6 feuilles de gélatine et d'un peu de colorant rouge. Entreposer au congélateur jusqu'au jour J.
Pour le punch, mélanger dans une marmite : le jus d'une boite de litchee, 1L de jus de raisin, 1L de jus de cranberries, 1L d'eau pétillante, 30 cL de Vodka, 1cc de cannelle en poudre et 1/2 cc de gingembre en poudre (à consommer avec modération). Ajouter la main gelée pour rafraichir effrayer les invitées.


Cake potiron gouda et noix
Utiliser la recette de base de cake à la farine de pois chiche avec 150 g de dés de gouda, 150 g de dés de potiron crus et 70 g de noix décortiquées.
 
Hot-dog doigts pour les enfants
Faire des entailles sur les saucisse pour rappeler la forme d'un ongle et les plis des phalanges. Réchauffer les "doigts" et les servir dans des pains à hot-dogs sortant de quelques minutes au four et accompagner l'ensemble de sang frais ketchup !

Yeux d'Halloween
Préparer un bol de ces douceurs repoussantes grâce à une boite de litchee, une grappe de raisins noirs (pas trop gros) et du coulis de framboise !

Et pour le bouquet final : les desserts de mon ami Rémi (qui déchire !!) avait nous apporté :
Des macarons chocolat-orange (les oranges foncés) et potiron épicé (les noirs)
Des tiramisu potiron-chocolat déguisés

Bonne fin de semaine ! 

26 oct. 2016

Apple and cinnamon muffins

J’ai traduit cette recette qui provient du blog américain de Michelle « browneyedbaker ».
Ce qui m’a tout de suite séduite c’est l’ajout de cidre dans la recette pour renforcer le goût de pomme et l’astuce pour réussir ce petit chapeau craquant parfumé à la cannelle (« fabulous cinnamon-sugar crunch on top ») au dessus d’un muffin moelleux !
 

A vous de jouer :)
La recette:
12 pièces
Préparation: 30 min
Cuisson : 18 à 22 min

28 g  + 56 g de beurre ½ sel
2 pommes Granny Smith
2 cs de cassonade
¼ + ½ cc de cannelle moulue, divisée
354 g de farine
2½ cc de levure chimique
¼ cc de bicarbonate de soude
198 g de sucre
2 œufs
50 g d'huile végétale (pépin de raisin par exemple)
120 ml de cidre
113 g de yaourt entier
1 cc d'extrait de vanille

2 cs de sucre
2 cs de cassonade
¼ cc de cannelle en poudre

Préchauffer le four à 200°C (chaleur statique qui permettra aux muffins de monter vers le haut).
Habiller un moule en métal de 12 pièces avec des cassettes en papier.
Peler, épépiner et couper les pommes en morceaux d’environ 1/2 cm (ou les râper grossièrement).

Faire fondre 28 g de beurre dans une poêle à feu moyen-élevé. Ajouter les pommes, le sucre brun, ¼ cc de cannelle. Cuire, en remuant souvent, jusqu'à ce que l'humidité se soit complètement évaporée et que les pommes soient bien dorées, environ 10 min. Retirer la poêle du feu et laisser refroidir pendant 10 min.

Pendant ce temps, mélanger la farine, la levure chimique, le bicarbonate de soude et la ½ cc de cannelle dans un grand bol.

Faire fondre 56 g de beurre au mirco-onde. Fouetter le sucre, les œufs, l'huile et le beurre fondu jusqu'à consistance homogène. Ajouter le cidre, le yaourt et l’extrait de vanille et bien mélanger.

Mélanger rapidement ensemble les 3 préparations, jusqu'à obtention d'une pâte homogène (attention de ne pas trop travailler la pâte pour que les muffins lèvent bien et soient tendres).

Répartir la pâte uniformément dans les moules à muffins préparés (ils doivent être remplis presque jusqu’en haut).

Mélanger dans un petit bol le sucre, la cassonade et la cannelle, puis saupoudrer uniformément le dessus de muffins.

Faire cuire 18 à 22 min jusqu'à coloration dorée, en retournant le moule à muffins à mi-cuisson. Laisser les muffins refroidir dans le moule à muffins pendant 10 min. Puis les déposer sur une grille. Laisser refroidir 5 min avant de servir. Ces muffins peuvent être servis chauds ou à température ambiante.

Ils se conservent  dans une boite hermétique à température ambiante pendant 3 jours.


Version imprimable de la recette

Bon appétit !

19 oct. 2016

Agneau boulangère au paprika

Avec l’automne qui est là et malgré mes bonnes résolutions, j’aime cuisiner de temps en temps, des plats riches et réconfortants le week-end. C’est le cas pour cette recette, que j’ai été chercher sur le blog "péché de gourmandise" (une mine d’or de recettes que l’auteur a alimenté durant 10 ans avant de s’arrêter il y a un peu moins d'un an).

Rien de bien compliqué pour celle-ci qui s’est révélée aussi réconfortante que je l’espérais !

La recette :

6 pers.
Préparation : 30 min
Cuisson : 1 h 15

3 gousses d'ail
3 oignons
1,5 kg de pommes de terre à chair ferme
1,2 kg d'épaule d'agneau désossée et coupée en morceaux
1 cs d'huile
25 g de beurre
2 feuilles de laurier
20 cl de crème
2 cc de paprika
2 cs de concentré de tomate
Sel et poivre du moulin

Préchauffer le four à 180°C.

Frotter un plat à gratin avec une gousse d'ail coupée en 2.

Peler et émincer les oignons. Peler et  hacher les 2 gousses d’ail restantes. Éplucher et découper les pommes de terre en tranches fines (à la mandoline) puis les saler légèrement.

Faire chauffer dans une grande poêle le beurre et l'huile et y mettre à dorer les morceaux de viande tous côtés pendant 8 à 10 min en les assaisonnant.

Retirer la viande, en la réservant dans une assiette, et la remplacer par les oignons en les faisant revenir à feu doux 5 min. Couper le feu et incorporer 2 gousses d’ail hachés, le laurier et la viande.

Déposer le mélange viande/oignons dans le plat en alternance avec les pommes de terre.

Dans un bol, mélanger la crème avec le paprika et le concentré de tomate. Répartir cette préparation dans le plat et faire cuire à four à 180°C pendant 1 h 15 environ. A mi-cuisson couvrir d'une feuille d'aluminium pour éviter aux pommes de terre du dessus de brûler.

Servir très chaud, avec une salade verte (en option).
Version imprimable de la recette

Bon appétit !