24 août 2016

Quiche estivale

Il s’agit d’une petite recette improvisée pendant les vacances avec des ingrédients de saison. Elle est très rapide à préparer et parfaite accompagnée de salade verte.
La recette :
4 à 6 pers
Préparation : 10 min
Cuisson : 35 à 40 min

1 pâte brisée pur beurre
1 sachet de râpé ou de dés de jambon blanc
150 g de petits pois (frais ou surgelés)
Une poignée de tomates cerise
1 cs de moutarde à l’ancienne
3 œufs entiers
20 cl de crème liquide entière
50g de parmesan râpé
Sel, piment d’Espelette

Préchauffer le four à 180°C.

Cuire les petits pois dans une casserole d’eau bouillante (non salée pour éviter à la peau de durcir) pendant 5 min après reprise du frémissement.

Étaler la pâte dans un moule (si possible métallique qui conduit mieux la chaleur) et faire quelques trous sur le fond avec une fourchette.
Étaler la cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne et déposer le jambon.

Égoutter les petits pois et les répartir sur la pâte.

Dans un petit saladier, mélanger les œufs, la crème, le sel et le piment d’Espelette. Verser cette préparation sur la pâte.

Saupoudrer de parmesan râpé et disposer des demi-tomates cerise sur le dessus de la quiche.

Cuire 35 à 40 min en surveillant la coloration et la cuisson de la pâte. 

Servir chaud accompagné d’une salade verte.

Version imprimable de la recette

Bon appétit !


17 août 2016

Fondant chocolat framboise

Cette recette est une adaptation de ma recette de fondant au chocolat familiale. J’y ai ajouté des brisures de framboises surgelées dans la pâte et quelques framboises fraîches dessus.
L’accord chocolat-framboise fonctionne très bien dans cette recette facile et rapide à réaliser !

La recette :
8 pers
Préparation : 10 min
Cuisson : 15 min
Refroidissement : 4 h minimum

200 g de chocolat noir
100 de beurre demi-sel
90 g de sucre en poudre
4 œufs
2 cs de farine
85 g de brisures de framboises surgelées

Préchauffer le four à 200 °C.

Beurrer et fariner un moule à charnière de 20 cm.

Faire fondre le chocolat en morceau et le beurre au micro-onde (2 min à 500 W). Mélanger dès la sortie, jusqu’à obtention d’une ganache homogène.

Dans un saladier, battre ensemble le sucre, les œufs entiers et la farine puis ajouter le mélange chocolat-beurre fondu. Bien mélanger et incorporer les brisures de framboise.

Verser la préparation dans le moule et cuire 15 min, le gâteau doit être encore un peu tremblant au centre.

Laisser refroidir avant de décercler et de décorer de framboises fraîches et de déguster.

Version imprimable de la recette
 

Bon appétit !

10 août 2016

Salade méditerranéenne

J'ai trouvé cette idée sur le site "hellonatural.co" via Pinterest, en cherchant de nouvelles associations de saveur pour mes salades de l'été.

J'ai déjà réalisée cette salade plusieurs fois : elle est très facile et rapide à préparer, ce qui est idéal pour les vacances. 

Les ingrédients (hors pousse de salade) peuvent être préparés, assaisonnés à l'avance et gardé au frais, pour encore plus de gain de temps au moment de servir ... si possible, en extérieur !
La recette : 
2 pers.

Préparation : 10 min

1 belle poignée de pousse de salade
1 petite courgette
Quelques tomates cerise
1/2 boîte de pois chiche
1/2 bocal de dés de feta aux herbes
Quelques olives noires dénoyautées
Assaisonnement (tout fait ou huile d'olive, vinaigre, sel et poivre)

Déposer les pousses de salade dans les assiettes.

Découper la courgette en tranches fines à l'aide d'une mandoline, et les recouper en en 4.
Couper en 2 les tomates cerise et le les olives noires.

Dans un saladier, mélanger les quarts de rondelles de courgette, les tomates, les olives et  les pois chiche et les dés de feta égouttés. Assaisonner et mélanger.

Déposer le mélange sur le lit de salade et déguster immédiatement !

Version imprimable de la recette

Bon appétit !

L'image qui m'a inspiré cette recette (première ligne) :

3 août 2016

Fantastik framboise et crémeux citron basilic

Pour réaliser ce Fantastik, qui est à la base un dessert créé par le Chef Christophe Michalak, j’ai combiné les recettes de Mike du blog Dure à cuire ! (pour la pâte sablée, le biscuit moelleux et la chantilly) et de Géraldine du blog Ma cuisine jaune citron (pour l’idée du crémeux et un peu la présentation), en ajoutant une touche de basilic dans le crémeux.
Comme le résume bien Mike, un Fantastik c’est une gâteau qui rassemble :
    -Une couche de biscuit/gâteau
    -Une couche de goût concentré
    -Une couche de crème
    -Des fruits frais
    -Des « toppings » croquants
Pour cette recette, je n’ai pas mis de « topping » croquant car je le trouvait déjà bien chargé en textures et en goûts.

Pour ce premier Fantastik, j’ai trouvé que chaque étape était assez simple à réaliser mais qu’il y en avait beaucoup ! Le mieux est de réaliser la recette sur 2 jours, ce qui laisse le temps aux préparations de bien refroidir, pour un beau montage et une bonne dégustation (et elle l'était ...) !

La recette :
6-8 pers.
Préparation : 1h (la veille)
Cuisson : 12 + 30 min (la veille)
Montage : 20 min (le jour même)

Pâte sablée "François Daubinet" :
120 g beurre demi-sel
105 g farine
45 g sucre glace
Biscuit moelleux vanille "Philippe Conticini" :
1 œuf
80 g sucre
40 g crème fraîche épaisse entière
60 g farine
1 g levure chimique
20 g huile d'olive
2 gousses de vanille
Confit de framboises :
200 g de coulis de framboises (surgelé)
1.5 feuilles de gélatine
Crémeux citron-basilic :
100 g d’œuf (2 œufs)
100 g de sucre semoule
100 g de jus de citron (2 pièces)
Zest d’un citron
10 feuilles de basilic
1 feuille de gélatine
125 g de beurre doux
Chantilly Ivoire Vanille :
250 g crème liquide entière
50 g chocolat blanc Ivoire Valrhona
1 Gousse de vanille
Montage :
250 g Framboises fraîches
Qq sommités de basilic

LA VEILLE
1) Le sablé :
Préchauffer le four à 180°C.
Chemiser  un cercle à entremets (ou un moule à charnière) de 20 à 23 cm avec du papier cuisson (dessous et côtés), pour éviter les démoulages compliqués.
Tamiser ensemble le sucre glace et la farine.
Rendre le beurre pommade en le travaillant avec une spatule et ajouter le reste des ingrédients. Mélanger avec une spatule jusqu'à obtenir une pâte très molle et homogène. Étaler la pâte uniformément à la cuillère dans le moule.
Précuire le sablé 10 à 12 min dans un four préchauffé à 180°C. Puis le sortir et le laisser tiédir dans le moule.

2) Le biscuit :
Pendant que le sablé refroidit, baisser le four à 170°C.
Fouetter les œufs, les graines de vanille et le sucre pendant plusieurs minutes, jusqu'à ce qu'ils moussent.
Ajouter successivement, en mélangeant à chaque fois : la crème fraîche, puis la farine et la levure tamisées ensemble et enfin l'huile d'olive.
Couler cet appareil dans le moule, au-dessus du sablé déjà cuit.
Cuire une 30 min à 170°C, jusqu’à ce que le biscuit prenne une belle couleur dorée et que le sablé soit bien cuit en dessous.
A la sortie du four, laisser refroidir dans le moule le temps que le tout soit suffisamment solide pour être démoulé. Le conserver au frais toute la nuit dans une boîte hermétique.

3) Confit de framboises :
Réhydrater la gélatine dans un bol d'eau froide.
Faire chauffer au micro-onde la moitié du coulis de framboise et y ajouter la gélatine essorée. Mélanger et y incorporer le reste du coulis froid.
Laisser prendre au frais.

4) Crémeux citron-basilic :
Réhydrater la gélatine dans un bol d'eau froide.
Zester un citron dans une casserole. Presser les 2 citrons pour recueillir 100 g de jus.
Battre les œufs et le sucre avec le zest dans une casserole à fond épais. Ajouter le jus de citron et les feuilles de basilic entières et faire chauffer à feu doux sans cesser de remuer jusqu’au premier bouillon.
Lorsque la crème cuite, couper le feu, ajouter la gélatine essorée et mélanger.
Verser la crème chaude dans un chinois (pour récupérer le basilic) au dessus du beurre coupé en morceau dans un saladier et mélanger afin de rendre la crème lisse, brillante et homogène.
Mettre dans une poche à douille et placer au frais jusqu'à utilisation (idéalement une nuit).

5) Chantilly Ivoire Vanille :
Faire chauffer doucement la crème et les graines de vanille dans une casserole, jusqu'à frémissement.
Pendant que la crème chauffe, faire fondre doucement le chocolat blanc au micro-ondes.
Lorsque la crème est à frémissement, la verser en 3 fois sur le chocolat, et réaliser une belle émulsion en remuant avec une maryse.
Mixer quelques secondes au mixeur plongeant, laisser tiédir, filmer au contact et placer au frais jusqu'à utilisation (idéalement une nuit).
 

LE JOUR MÊME
Montage final :
Monter la crème Ivoire en chantilly pas trop ferme à l’aide d’un batteur électrique, et la placer dans une poche à douille.

Démouler et napper le gâteau de confit de fruits (en l’écrasant éventuellement à la cuillère s'il est trop pris).
Disposer des framboises fraîches sur le tour du gâteau.
Pocher en alternance entre des framboises, des dômes (gros, petits, moyens…) de crémeux citron-basilic et de chantilly.

Enfin déposer des sommités de basilic ci par là.
Version imprimable de la recette

Bon appétit !


27 juil. 2016

Les tutos de Solène : Organiser ses menus (bio) pour la semaine

Voici un article de mon amie Solène qui présente son organisation des menus de la semaine maison pour sa famille ... quelque chose que j'aurai aimé mettre en place moi-même mais que je n'ai jamais vraiment réussi à faire. Mon but pendant l'été tester cette routine qui m'a l'air bien rodée !
Enjoy :

Plus qu'un tutoriel à proprement parler, voici un exemple d'organisation de la confection des repas : la nôtre (pardi).
Nous sommes comme beaucoup de gens je pense : on manque de temps le soir, faire la cuisine nous gonfle (Chloé désapprouve => euh pas toujours !), mais on est attentifs à manger correctement (toujours de saison et souvent bio). Alors il a fallu s'organiser, parce que l'organisation c'est paradoxalement LA solution des gros flemmards. Je vous donne notre tactique de guerre, en trois batailles.

http://annso-cuisine.fr/calendrier-des-fruits-et-legumes-de-saison/
1. Avoir la cible en tête : la liste


C'est capital pour aller vite, savoir quoi acheter dans quelles quantités, et comment agencer tout ça pour faire des trucs comestibles.

Chez nous, la confection des repas de la semaine recouvre les dîners, les 4 repas du week-end, les déjeuners et goûters pour Minus. Pour passer une semaine, nous avons besoin de plus ou moins (si on ne tient pas compte des absences de l'un ou l'autre et de la venue des copains) :

  •     1 plat de viande (souvent le dimanche midi)
  •     1 plat de poisson (souvent le samedi midi)
  •     cake salé et/ou une quiche et/ou un feuilleté (2 soirs)
  •     gratin et/ou plat de légumes (2 soirs)
  •     salade et/ou soupe selon la saison (2 soirs)
  •     et les restes pour le dernier soir
  •     7 compotes
On a "la cible" tellement ancrée dans la tête qu'on ne fait plus de liste depuis des années. C'est juste un coup à prendre.
Nous faisons toujours en quantité un peu plus importante que le besoin immédiat et on prélève des portions pour faire les déjeuners de Minus qu'on congèle (afin d'éviter qu'il sature sur le cake courgette-fêta mangé 4 fois dans la semaine).

Nous y passons, courses comprises, une demi-journée par semaine. En général, le samedi matin est banalisé pour ça. Une semaine sur deux, c'est pour ma pomme, une semaine sur deux c'est pour mon cher et tendre (il est marié, un mec comme ça, vous pensez bien !)

D'ailleurs, quand c'est son tour il préfère faire la cuisine l'après midi et/ou le soir quand le petit est couché, comme ça il se met une série tv en bruit de fond (souvent sur le téléphone) ça rends l'épluchage des légumes un peu moins long...
 
2. Donner l'assaut : les courses 

Il est impératif d'avoir en permanence en stock un "fond" de placard assez conséquent : farine, sucre, levure, biscuits, trucs d'apéro, crème longue conservation, lait, yaourts, concentré de tomate, vin de cuisine, olives, conserves de légumes (pour les salades) et de poisson, riz, pâtes, lentilles, blé et tous les condiments et herbes de la terre. Chez nous c'est réglé avec les courses non alimentaires un midi en semaine ou livré à domicile. La liste de courses est toujours la même, les sites sont parfaits pour ça puisqu'ils vous proposent toujours la liste d'achats de la dernière fois.
Je ne parlerai donc maintenant que du frais, que nous achetons au marché. Grâce à Minus, nous sommes dans les premiers sur le marché (merci mon ange), ce qui fait gagner du temps car il n'y a personne devant les stands. Les courses sont généralement pliées avant 9h30. La stratégie est la suivante :
  •    Fruits et légumes : on achète un max, tout ce qui nous fait envie et en quantité (s'il y a trop, on fera des purées/compotes et on congèlera)
  •    Viande et poisson : de quoi faire un plat de chaque, plus des lardons ou du jambon
  •    Oeufs et beurre : 6 à 12 pour les premiers, 1 plaque pour le second. Toujours chez le fromager, on pense à la mozza/fêta/gruyère rapé/fourme de la semaine

3. Combattre à mains nues : la cuisine

La stratégie c'est de commencer par ce qu'on ne va pas manger tout de suite : les plats pour les soirs de la semaine et les compotes de Minus. ça évacue le gros du problème et permet de dédramatiser l'affaire. D'autant que le samedi midi c'est souvent poisson/riz avec ou sans beurre blanc donc plutôt à faire à la dernière minute. On a environ 3 heures de boulot pour tout boucler.

Je ne vais pas vous donner de recette - parce qu'il n'y a vraiment rien de rare - mais juste quelques intitulés pour vous montrer qu'on peut manger varié même si ça reste très simple.
  • Dans la catégorie des cakes salés : olives/jambon, courgette/fêta, saumon/citron (qui va bien avec un plat d'oseille), restes de ratatouille/gruyère, chorizo... rappel de la base : 150 g farine, 1 sachet levure, 3 œufs, 125 g lait, 25 g huile, sel, poivre 
  • Pour les tartes salées : lorraine, épinards saumon, pissaladière, tomates mozzarella (avec de la moutarde au fond, c'est top en 10 minutes)... Dans une catégorie proche, on aura les feuilletés au fromage, à la chair à saucisse, au jambon... rappel de la base : 200 g farine, 100 g beurre, 1 œuf, sel. NB, la pâte feuilletée s'achète toute faite chez un traiteur.
  •  Pour les gratins/plats de légumes : patates douces au four (avec ou sans miel), choux fleur/brocoli à la béchamel, côtes de bettes à la tomate (et laurier, basilic, estragon), carottes ou petits pois aux lardons et oignons, risotto aux champignons, légumes farcis, ratatouille...
  •  Pour les soupes : au chou, de légumes, à l'oignon (ail croûton), carotte/lentilles corail, gaspacho, courgette kiri...
  •  Pour le plat de viande, on a tendance à privilégier les recettes mijotées, qui ont l'immense mérite de se congeler à merveille : blanquette, potée, veau aux olives, cari, poulet à la crème... En été, les grillades sont nos amies, ça se congèle beaucoup plus difficilement mais peut se terminer froid dans les jours qui suivent.

C'est ce qui nous permet d'afficher fièrement le résultat suivant :

Nous mangeons tous les jours bio, fait maison, prêt en 10 min et pas trop cher tout ça pour une demi-journée de labeur par semaine. 

Il nous arrive aussi de nous lancer dans des plats plus élaborés (j'avoue, uniquement quand c'est la fête ou qu'on veut épater la galerie), mais c'est une histoire que Chloé raconte mieux que moi.

20 juil. 2016

Bavaroise chateau framboise sur biscuit pistache

Pour préparer le gâteau château pour les 5 ans de mon fils, je me suis inspirée du Le Poétik framboise pistache du blog chichichoc, mais sous une forme différente grâce à une moule en silicone en forme de château et sans le glaçage brillant, ni la mousse au chocolat blanc proposés.
La préparation est un peu longue et se fait sur 2 jours mais rien n’est vraiment compliqué. J'avoue que le résultat a dépassé mes espérances car j’ai enfin eu un gâteau bien net avec ce moule et le mélange pistaches et framboises s’accorde très bien à la dégustation !

La recette :
8-10 pers
Préparation : 1h (la veille)
Cuisson : 15-20 min (la veille)
Montage : 15 min (le jour même)
Décongélation : 4h (le jour même)

Purée de framboise :
(peu être remplacé par un coulis surgelé)
375 g de framboises (fraiches ou surgelées)
35 g de sucre
2 cc de jus de citron
Gelée de framboises :
50 g de purée de framboises
1/2 feuille de gélatine
Bavaroise à la framboise :
4 feuilles de gélatine
140 g de lait
1 gousse de vanille
2 jaunes d’œuf (garder les blancs)
80 g de sucre
250 g de purée de framboises
200 g de crème liquide entière
Biscuit Trocadéro pistache :
82 g de sucre glace
37 g de pistaches
12 g de fécule de maïs
45 g de poudre d'amande
120 g de blancs d’œuf
30 g de sucre
8 g de jaune d’œuf
22 g de pâte de pistache
60 g de beurre demi-sel
Décor :
200 g de framboises fraîches
Quelques chamalows

LA VEILLE
Purée de framboise :
Mettre les framboises (des brisures décongelées pour moi), le jus de citron et le sucre dans un blender et mixer jusqu’à obtenir une texture homogène. Filtrer au chinois fin (il me restait 280 g).
Réserver la purée au frais.

Bavaroise à la framboise :
Réhydrater la gélatine dans un bol d'eau froide.
Faire chauffer le lait et la vanille grattée dans une petite casserole.
Fouetter le jaune et le sucre. Verser le lait chaud dessus tout en fouettant. Remettre le tout sur le feu très doux et laisser épaissir tout en remuant (attention de ne pas faire bouillir).
Ajouter la gélatine essorée et mélanger. Puis ajouter la purée de framboises, mélanger et laisser refroidir.
Monter la crème bien froide en chantilly et l’incorporer délicatement, à la spatule, au mélange refroidi.
Verser le tout dans un moule en forme de château et réserver au congélateur pour une nuit.

Biscuit Trocadéro pistache :
Préchauffer le four à 180°C.
Faire fondre le beurre et le laisser tiédir.
Mixer les pistaches, le sucre glace et la fécule. Verser le tout dans un saladier, ajouter la poudre d'amande et 60 g de blanc d’œufs et mélanger.
Monter les blancs restants en neige. Quand le mélange commence à être mousseux, ajouter le sucre petit à petit.
Ajouter les blancs au mélange sec et mélanger délicatement à la spatule.
Mélanger le jaune, le beurre et la pâte de pistache puis les ajouter délicatement.
Verser l’appareil dans un cercle de 20 cm et faire cuire pendant 15-20 min.
Laisser refroidir avant de le décercler et de le déposer délicatement sur le plat de service.

LE JOUR MÊME
Gelée de framboises :
Réhydrater la gélatine dans un bol d'eau froide.
Faire chauffer au micro-onde 15 g de purée de framboise et y ajouter la gélatine essorée. Mélanger et y incorporer le reste de purée froide.

Montage :
Étaler la gelée au centre du biscuit à la pistache, là où se trouvera la bavaroise.
Sortir la bavaroise du congélateur et la démouler. Déposer la bavaroise encore congelée sur la gelée.
Décorer le gâteau avec des drapeaux, des bougies, des chamalows et des framboises fraîches. 


Réserver au frais environ 4h le temps de laisser la bavaroise décongeler.
Version imprimable de la recette 

Bon appétit !

13 juil. 2016

DIY anniversaire rois et princesses 5 ans

Pour ses 5 ans mon fils a voulu un anniversaire de rois et princesses avec ses copains d’école.
Pour organiser cet anniversaire, j’ai été chercher des idées sur Pinterest et en terme d’organisation voilà ce que ça a donné :

Les invitations :
Une fois le thème, la date et la liste des invités établis, j’ai préparé nos invitations en m’inspirant de textes et d’images vues sur internet sur Power Point (à télécharger ici).


La déco :
Banderole (HEMA)
Bougies multicolores (HEMA)
Ballons gonflables de toutes les couleurs (Auchan)
Nappe en papier rouge (Monoprix)
Couronnes dorées (acheté par 100 sur meilleur du chef.com)
Assiettes, cuillères, verres et ballon n°5 dorés (My little day)



La nourriture / boisson :
Bonbons

2 ou 3 jus de fruits

 Muffins marbrés
Gâteau château en bavaroise à la framboise sur un biscuit à la pistache (recette dans mon prochain billet) car mon fils est un grand amateur de framboises


Les activités :
-    Coloriages en attendant que tout le monde soit là ou pour se calmer après le goûter (diverses sources internet)
-    Décoration des couronnes et des boucliers de roi aux armoiries de chacun 

Fabrication des boucliers :
Le printable sont à imprimer sur le site de « My little day » ici !
   - Un carton un peu épais (celui d’un colis par exemple)
   - Une paire de ciseaux
   - Une agrafeuse
   - De la colle blanche vinyle (ou un tube de colle)
   - Des petits dessins imprimés en noir et blanc pour les armoiries
   - Un élastique de 0.5 cm de large sur 15 cm de long

Imprimer les 2 pages et découpez les 2 boucliers gris et blanc.
Décalquer la grande forme sur le carton et la découper.
Agrafer l’élastique derrière le carton à 4 cm du haut et du bas en le centrant (2 agrafes en haut et en bas).
Coller la grande forme grise sur le devant du carton.
Coller la petite forme blanche en la centrant par-dessus et enfin coller dessus un dessin d’armoiries.
Voilà, le bouclier de chevalier est terminé ! Il ne reste plus qu'à le donner avec des feutres et des cabochons autocollants pour que chaque enfant le personnalise.

 

-    Chasses au trésor une fois que tous les rois et princesse sont prêts. Des énigmes et des épreuves mènent à des morceaux de carte qui, une fois assemblé, indique le lieu du trésor : une boite avec des pièces en chocolat et des bonbons.


Le descriptif de la chasse au trésor : 
 « Il était une fois une équipe de ROIS et PRINCESSES qui vivaient il y a très longtemps. Comme ils étaient un peu distraits, ils s’étaient mis d’accord pour faire une carte de la cachette de leur trésor sur un parchemin.
Mais un jour une vilaine sorcière a trouvé le précieux papier auquel elle a jeté un sort. La carte a été séparée en 7 morceaux et éparpillée dans tout le royaume !
L’équipe de rois et princesses courageuse que vous êtes doit donc reconstituer sa carte pour retrouver le trésor.
Si vous accepter cette MISSION, il faudra répondre à 5 énigmes et affronter 2 épreuves de courage pour retrouver les 7 morceaux de carte.
Une fois la carte reconstituée comme un puzzle, il suffira d’aller chercher le trésor pour vous en partager le contenu !
BONNE CHANCE »

Les énigmes et épreuves : 

-    Derrière une porte où il fait froid même en été : dans le réfrigérateur
-    Sous un objet doux et mou sur lequel on pose sa tête pour regarder la télé : sous un coussin
-    Sur la terre mais pas dans le jardin : dans le pot du ficus
-    Dans un objet que l’on enfile pour marcher sous la pluie : dans une botte
-    Sous un endroit où on met les bébés pour qu’ils jouent en sécurité : sous le parc du petit frère

-    Chaque souverain a 3 essais pour affronter la horde de dragons du royaume qui garde un des morceaux de carte, si tout le monde les fait tomber chacun son tour, le morceau sera libéré.

-    Chaque souverain doit nourrir le monstre à 3 têtes avec des balles de feu pour qu’il accepte de rendre le dernier morceau de carte.
 

Le cadeau aux invités :
Nos petits rois et notre princesse sont repartis avec leurs couronnes et boucliers personnalisés et le sachet de pièces d’or en chocolat qu’ils ont découvert.

Bilan :
Les 2 heures de jeu se sont plutôt bien passées puisqu’on a pu descendre pour les 2 épreuves dans le jardin (… je déconseille le chamboule-tout en appartement …).
Par contre, je n’avais pas imaginé qu’un des enfants ne voudrait absolument pas jouer le jeu (pas de couronne, ni bouclier, ni chasse au trésor …). J’étais un peu dépitée mais mon fils a passé un très bon moment et a été gâté par ses copains.

Le choix du gâteau était un peu audacieux pour des enfants car ils n’ont pas trop aimé la texture mousse de la bavaroise. Mais, vu la quantité de bonbons qu’ils ont ingurgité, je ne suis pas sûr qu’ils en auraient mangé de toute façon … Je ne regrette donc pas mon choix car le château du roi était bien parfait avec tous les détails bien nets. Une victoire personnelle car j’ai toujours rencontré des soucis au démoulage dans ce moule en silicone avec les recettes que j’avais testé précédemment (gâteau au yaourt, génoise ou gâteau au chocolat). Et puis, comme il y a 3 jours d’écart entre mon anniversaire et celui de mon fils, j’ai un peu préparé ce gâteau selon mes goûts ;)