16 août 2017

Pickles de concombre

Il y a quelques temps je suis tombé sur cette recette de pickles sur le blog américain de Michelle que j'aime beaucoup.
Vu la simplicité de l’affaire, j’ai eu envie d’essayer et le résultat était à la hauteur de mes attentes !
La recette :
1 grand bocal
Préparation : 10 min
Dégorgement : 1h30
Cuisson : 5 min
Macération : 24h minimum
Conservation : 1 mois au réfrigérateur

600 g de petits concombres 
1½ cs de fleur de sel
4 petits oignons nouveaux
200 g de sucre 
50 g de cassonade
210 ml de vinaigre blanc
150 ml de vinaigre de cidre
½ cc de graines de coriandre
½ cc de graines de fenouil
Quelques filaments de safran

Laver les concombres et le trancher à l’aide d’une mandoline en gardant la peau.
Faire dégorger les rondelles de concombre avec la fleur de sel dans un petit saladier pendant 1h30.

Placer les concombres dans une passoire et les rincer abondamment sous l'eau froide. 
Bien les égoutter et les remettre dans le saladier. Trancher finement les oignons nouveaux et les mélanger aux concombres.
Placer ce mélange dans un grand bocal.

Dans une petite casserole, mélanger le sucre, la cassonade, le vinaigre blanc, le vinaigre de cidre, le sucre brun, les graines de moutarde, les graines de fenouilet le safran. Faire chauffer le tout à feu moyen, en remuant jusqu'à dissolution du sucre. 

Verser le mélange de vinaigre chaud sur les concombres dans le bocal jusqu’à ce qu’ils soient complètement recouverts.
Laisser reposer à température ambiante 1 heure puis fermer le couvercle et placer au réfrigérateur 24h avant de goûter.
Ces pickles peuvent être utilisées comme des cornichons avec de la charcuterie, sur des tartines ou dans des burgers maison et se conservent au réfrigérateur jusqu'à 1 mois.

Version imprimable de la recette

Bon appétit !

9 août 2017

Fondant au chocolat sans cuisson

Vacances oblige, voilà aujourd’hui une recette de fondant tout simple, qui ne nécessite même pas de cuisson : gourmandise et gain de temps ! Une recette parfaite à réaliser un matin avant de partir en ballade pour la journée et retrouver une douceur pour le dessert du soir.

Je ne sais plus par quel biais je suis tombée sur cette recette de « Cuisine en scène » mais elle m’a tout de suite séduite !

J’ai choisi de la réaliser dans des petits moules individuels (que je conseille en silicone), mais elle peut être réalisée dans un moule rond ou un moule à cake (en silicone ou chemisé de film transparent ou de papier sulfurisé). J’ai accompagné mes fondants avec du sorbet aux fruits de la passion, comme conseillé par l’auteur, et qui s’est parfaitement marié avec le chocolat !
La recette :
8 pers
Préparation : 10 min
Refroidissement : 4h minimum au frais

200 g de chocolat noir à pâtisserie
20 cl de crème liquide entière
50 g de beurre salé
65 g de poudre d’amandes 
65 g de sablées (ou autres biscuits)

Réduire les sablés en poudre et réserver.

Faire fondre le chocolat, la crème et le beurre au micro-onde (2 min à 360W) dans un petit saladier. Puis mélanger avec une maryse jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse et brillant. 

Ajouter ensuite les amandes et les biscuits en poudre et mixer le tout avec un mixeur plongeant pour obtenir une crème bien lisse.

Verser la préparation dans le(s) moule(s)en silicone, ou chemisé de film transparent ou de papier sulfurisé. Placer le(s) fondant(s) au frais pendant 4 à 12 heures pour qu’ils se solidifient.

Servir les portions avec de la crème anglaise ou du sorbet (ici fruit aux fruits de la passion).

Version imprimable de la recette

Bon appétit !

2 août 2017

Linguine aux courgettes et crevettes

J'ai découvert cette recette sur un site américain après avoir vu une vidéo sur Facebook.

Dans la recette originale :
- les courgettes sont précuites, ce que j’ai trouvé inutile vu l’épaisseur de mes nouilles de courgettes ;
- le parmesan est ajouté dans la poêle en même temps que les courgettes, or lorsque je l’ai réalisé,  le parmesan s’est agglutiné sur les courgettes en créant des « paquets » : à éviter ;
- Les linguines sont au blé complet, mais je n’ai pas trouvé.

Cette recette est assez simple à réaliser et demande juste un peu d’organisation pour que tous les ingrédients soient prêts à être assemblés en même temps.

La touche de citron de marie très bien avec les pâtes, les courgettes et les crevettes. A tester et à refaire !!
La recette :
4 pers
Préparation : 20 min
Cuisson : 7 + 3 min

500 g de crevettes crues entières
3 cs d'huile d'olive
2 grosses gousses d'ail
3 courgettes de taille moyenne
300 g de linguine
20 g de beurre
1 citron bio
70 g de parmesan râpé
Persil
Fleur de sel
Piment d’Espelette

Décortiquer et dénerver les crevettes (i.e. inciser le dos et retirer l'intestin qui donne un goût amer). Les déposer dans un bol avec une cuillère à soupe d'huile d'olive, une gousse d’ail pressé, une pincée de fleur de sel et une pointe de piment d’Espelette. Mélanger et réserver.

Éplucher et couper les extrémités des courgettes. A l’aide d’un éplucheur à julienne,  réaliser des nouilles de courgettes et les réserver.

Dans une grande casserole d'eau salée, cuire les linguines selon les instructions du paquet, moins 2 min pour qu’elles soient encore bien al dente.

Pendant ce temps, faire chauffer une cuillère à soupe d'huile d'olive dans une grande poêle à feu moyen et y faire cuire les crevettes 2 min sur chaque face (avec la marinade), jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Les réserver dans une assiette.

Une fois les linguines cuitent, réserver une louche d’eau de cuisson dans un bol et égoutter les pâtes

Dans la même poêle qui a servi à cuire les crevettes, faire fondre le beurre et ajouter une cuillère à soupe d'huile d'olive, l’autre gousse d’ail pressée, le zeste de citron, 3 cuillères à café de jus de citron et 3 cuillères à soupe d’eau des pâtes (ou plus selon la quantité de sauce désirée). Cuire à feu moyen pendant 1 minute en remuant une ou deux fois.

Déposer les nouilles de courgettes dans la poêle et mélanger quelques secondes. Ajouter ensuite les linguines et mélanger. Enfin, ajouter les crevettes et le parmesan. Goûter et assaisonner si besoin.

Parsemer de persil haché et servir bien chaud.
Version imprimable de la recette

Bon appétit !

26 juil. 2017

Confiture abricot-nectarine épicée

La semaine dernière au marché je me suis un peu emballée sur les fruits ... en milieu de semaine, en voyant qu'on risquait de ne pas en venir à bout sans qu'il y ait de la perte, j'ai décidé d'improviser une confiture avec mes abricots et mes nectarine bien mûrs. J'ai ai ajouté une touche d'épices avec de la vanille, de la cannelle et du gingembre en poudre.

Le résultat est fruité et épicé comme j'aime, et me change de ma confiture d'abricot habituelle. Même mon petit dernier de 2 ans et demi en redemande !

La recette :
Pour 4 pots
Préparation : 10 min
Macération : 24h
Cuisson : 10-12 min

500 g de chair d'abricot
450 g de chair de nectarine
600 g de sucre à confiture (avec gélifiant)
1 sucre vanillé
1/2 cc de cannelle en poudre
1/2 cc de gingembre en poudre

Laver et dénoyauter les fruits. Couper les abricots en 2 et les nectarines en morceau à peu près aussi gros que les abricots.

Placer les fruits, le sucre et les épices dans un saladier et mélanger l'ensemble. 

Couvrir de film alimentaire et laisser macérer au moins une nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, préparer les pots et les couvercles de confiture en les lavant et en les ébouillantant. Les laisser sécher retournés sur un torchon propre jusqu'à utilisation.

Dans un fait-tout, faire cuire le mélange fruits-épices-sucre à feu vif pendant 12 min (sans écumer).

Immédiatement après; remplir les pots à ras bord, les refermer et les retourner jusqu'à complet refroidissement.
Les pots non-ouverts se conservent un an dans un endroit frais et sec à l'abri de la lumière et les pots ouverts 2 à 3 sem au réfrigérateur (car moins sucrés qu'une confiture traditionnelle).

Version imprimable de la recette

Bon appétit !

19 juil. 2017

Amaretti moelleux à la pistache

La semaine dernière, il me restait un blanc d’œuf, j’ai donc cherché une recette simple et rapide pour l’utiliser et je suis tombée sur cette recette d’amaretti sur le blog de Valérie.

J’ai juste un peu simplifié la recette en ne montant pas le blanc en neige et en augmentant légèrement la quantité de poudre d’amande. J’ai réalisé ces douceurs à la pistache, avec une pâte de pistache bio sans arôme artificiel, mais la recette reste la même sans la pâte de pistache pour des amaretti uniquement à l’amande.

Le plus long consiste à rouler chaque cuillerée de pâte dans le sucre glace avant de les déposer sur une plaque de cuisson. Le plus rapide reste évidemment de les dévorer !
La recette :
15 pièces
Préparation : 15 min
Cuisson : 10-12 min

35 g de blanc d'œuf à température ambiante
50 g de sucre en poudre
125 g de poudre d'amande
20 g de pâte de pistache bio
1 pincée de sel
4 cs de sucre glace
Quelques pistaches entières pour la déco

Préchauffer le four à 150°C.

Mélanger au fouet le blanc d'œuf, une belle pincée de sel et le sucre en poudre.
Incorporer ensuite la pâte de pistache.
Ajouter la poudre d'amande et mélanger à l’aide d’une maryse.

A l’aide de 2 petites cuillères, déposer un peu de pâte (env.15 g) dans un bol contenant du sucre glace et l’enrober. Terminer en la façonnant en boules à la main (ne pas hésiter à rajouter du sucre glace pour l’enrober si la pâte est trop humide).
Déposer les boules généreusement enrobées de sucre glace en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et disposer une pistache sur chaque biscuit, en l’enfonçant légèrement.

Enfourner pour 10 à 12 min en surveillant la coloration.

Laisser refroidir les amaretti sur une grille à la sortie du four.

Ils peuvent se conserver plusieurs jours, voire plusieurs semaines dans une boite hermétique.

Version imprimable de la recette


Bon appétit !


12 juil. 2017

DIY anniversaire pirates 6 ans

Cette année, pour fêter ses 6 ans avec ses copains, mon fils a voulu un anniversaire de pirate ! Un grand classique quand on cherche des idées sur l’internet du monde entier (merci Pinterest) !
Voilà donc ma version personnelle de l’anniversaire PIRATE à partir de tout ce que j’ai trouvé et pu réaliser chez moi :

Les invitations :
Une fois le thème, la date et la liste des invités établis, j’ai préparé nos invitations en récupérant le visuel proposé par le site momes.net et en modifiant le texte sur Power Point.


La déco :
Perroquets en assiettes en cartons et peinture, réalisées à 4 mains avec mon fils
Nappe en papier kraft sur laquelle j’ai dessiné une carte au trésor

Quelques coquillages Bretons (merci maman)
Ballon n°6 dorés (Sostrene Grene)
Biscuits barquette avec des mini-drapeaux pirate fixés sur des cure-dents

 

La nourriture / boisson :
Bonbons et pièces en chocolat
Gâteau bateau de pirate au chocolat d’après la recette du site anniversaire-pirate.com, que j’ai un peu adaptée et dont j’ai repris les photos dans ma version imprimable.

 
 

Jus de fruits personnalisés en boissons pour pirate (oasis fruits rouge = sang de requin ; jus de pomme = pipi de perroquet ; encre de pieuvre = coca ; rhum de pirate = limonade à l’ancienne) avec des étiquettes inspirées par la déco de Candice


Les activités :


-    Coloriages en attendant que tout le monde soit là ou pour se calmer après le goûter (diverses sources internet) 

-    Déguisements
Cache-œil et chapeaux en papier fabriqués avec élastiques
Épées de pirate gonflables (Oxybul)
Bandanas et ceintures rouges (découpés dans 1.5 m de coton rouge acheté au marché Saint Pierre à Paris)
Maquillage


-    Quizz sur les pirates fait maison (à télécharger ici)

-    Jacques a dit version pirates obéissant aux ordres du capitaine barbe noire : si on ne lui obéit pas : hop on est jeté à la mer ! Si barbe noire donne un ordre on obéit tout de suite … en revanche si ce n’est pas lui qui le dit : on ne fait rien ! exemple « Barbe noire a dit : crier à l’abordage ! / creuser pour trouver un trésor / imiter un crocodile / lever votre sabre en l’air »…


-    Téléphone arabe avec un perroquet : Choisir des phrases plus ou moins difficile et faire passer plusieurs phrases pour valider l’épreuve et mériter le titre de pirate. Les enfants se passent la phase en chuchotant dans l’oreille en se passant le perroquet, l’épreuve est réussie si le dernier dit correctement la phrase du perroquet.

-    Pêche à la ligne : des sucettes et des petits jeux mélangés (Oxybul) emballées : chaque pirate ne peut se servir qu’avec une canne à pêche pour tirer au sort son butin !


-    Chasses au trésor :
J’ai utilisé une chasse au trésor toute prête que j’avais reçu en cadeau il y a quelques années chez Vertbaudet. 9 clés ont été cachées à l’intérieur et une devinette permet aux enfants d’aller la retrouver. En échange de cette clé, l’enfant gagne une enveloppe contenant une partie de la carte au trésor. Une fois toutes les clés retrouvées, les enfants assemblent la carte et trouvent le trésor : un coffre rempli de pièces en chocolat et de bonbons!
Dans la version originale, il y avait une étape d’énigme pour gagner l’enveloppe, mais j’ai préféré simplifier les règles pour que toute la bade ne s’ennuie pas.

-    Gâteaux et ouverture des cadeaux

Le cadeau aux invités :
Nos petits pirates sont repartis avec leurs déguisements, les jouets et les bonbons de la pêche à la ligne et du trésor dans un sachet en kraft de pirate individualisé (fait maison).


Bilan :
Tous les pirates se sont bien impliqués dans les déguisements et les différentes épreuves. Ils ont été très dynamiques et bruyant comme des vrais pirates … même si je ne suis pas sûre que des pirates se mettent tous debout sur un canapé d’angle pour faire un Haka (quoique peut être dans les mers du sud, près de la Nouvelle-Zélande ?) : Une bonne ambiance au final !!


Nous avons réussi à les occuper pendant les 2h avec toutes les activités prévues.

Par contre, après avoir mangé presque tous les bonbons du trésor, mes pirates ont boudé le gâteau, mais c’est assez habituel :)


5 juil. 2017

Tarte sablée aux fruits d'été

Cette année pour mon anniversaire (et celui de mon fils) je nous ai choisi une tarte aux fruits d’été : on adore tous les fruits tous les 2.

Je suis partie sur la superbe tarte du blog de Romain « le tablier gourmet », que j’ai un peu personnalisé en ajoutant une couche de crème d’amande et une autre de confit de framboise entre la pâte et la crème diplomate.

J’ai été très contente du visuel et le goût était aussi au rendez-vous : parfait pour cette soirée d’anniversaires !
La recette :
8 pers.
Préparation : 10 + 15 + 5 + 15 + 15 min (=1h)
Refroidissements : 2 + 2h
Cuisson : 15 + 15 min

Pour la pâte sablée :
250 g de farine
125 g de beurre demi-sel
100 g de sucre
1 œuf
Pour la crème d’amande :
65 g de beurre demi-sel
20 g de sucre
1 gros œuf
45 g de poudre d’amande
Pour le confit framboise :
100 g de coulis de framboise (surgelé)
3/4 feuille de gélatine
Pour la crème diplomate :
125 g de lait entier
33 g de sucre
1 jaune d’œuf
13 g de Maïzena
1 gousse de vanille
125 g de crème liquide
1 feuille de gélatine
Les fruits d’été (mûres et de bonne qualité) :
1 pêche plate
1 brugnon jaune
1 kiwi
1 abricot
125 g de framboises
75 g de myrtilles
75 g de fraises

Pour la pâte sablée :
Dans un saladier, mettre le sucre, la farine et le beurre froid coupé en dés et sabler le beurre du bout des doigts. Ajouter ensuite l’œuf entier battu et amalgamer la pâte sans trop la travailler (ajouter de la farine si elle colle trop).
Former une boule avec la pâte, l’aplatir en galette, la filmer et la réserver au frais 2h minimum.

Pour la crème diplomate :

Réhydrater la gélatine dans un bol d’eau froide.
Dans une casserole, faire chauffer le lait avec la gousse de vanille grattée.
En parallèle blanchir le jaune d’œuf avec le sucre et la Maïzena et le sucre.
Verser le lait bouillant sur la préparation à base d’œuf en fouettant. Re-transvaser le tout dans la casserole sur le feu pour faire épaissir la préparation.
Une fois que la crème pâtissière cuite, enlève la gousse de vanille et ajouter la gélatine bien essorée.
Déposer la crème dans un plat et la filmer au contact.

Une fois que la crème pâtissière est quasiment froide (entre 10 et 15°C), monter la crème liquide en chantilly, dans un dans un saladier posé sur un sachet de glaçons, à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à obtenir une texture homogène.
Mélanger les deux préparations et placer la crème diplomate dans une poche à douille munie d’une douille lisse et la réserver au réfrigérateur

Pour le confit framboise :
Réhydrater la gélatine dans un bol d’eau froide.
Décongeler et faire un peu chauffer le coulis au micro-onde.
Ajouter et bien mélanger la gélatine bien essorée. Déposer le confit dans un bol et le réserver.

Préchauffer le four à 180°C.
Pendant ce temps, Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur 3 mm d’épaisseur et l’enrouler autour du rouleau à pâtisserie. Dérouler la pâte en la centrant bien au-dessus d’un cercle à tarte de 22 cm de diamètre, préalablement disposé sur une feuille de papier cuisson et une plaque.
Plaquer la pâte sur les bords du cercle du bout des doigts en l’enfonçant délicatement pour combler les angles. Avec un couteau à lame lisse, découper l’excédent de pâte de l’intérieur vers l’extérieur pour une découpe nette et piquer le fond de la pâte avec une fourchette.
Précuire la pâte à blanc 10-15 min environ et la réserver.

Pour la crème d’amande :
Crémer le beurre en le faisant ramollir au micro-ondes quelques secondes puis le travailler avec un fouet. Mélanger le beurre pommade avec le sucre, la poudre d’amandes et les œufs.
Déposer la crème d’amande sur le fond de tarte précuite en l’étalant sur toute la surface pour avoir une épaisseur homogène.
Monter la température du four à 190°C et cuire la crème d’amande encore durant 15 min, jusqu’à ce que la crème d’amande soit moelleuse et légèrement dorée.

Laisser refroidir la tarte 2h avant le montage.

Une fois le fond de tarte refroidit complètement, le disposer dans une assiette de service.
Déposer une fine couche de confit de framboise au fond.
Dresser la crème diplomate avec la poche en dessinant des cercles concentriques depuis le centre sur toute la surface de la tarte.

Laver les fruits, en éplucher certains et les couper puis les disposer harmonieusement sur la crème.

 
 
Réserver au frais et sortir 30 min avant le service.

Version imprimable de la recette


Bon appétit !

28 juin 2017

DIY cadeaux des maîtresses 2017

En cette fin d’année scolaire voici quelques idées de cadeaux pour les maîtresses et les animateurs du périscolaire :

-    Pour la maîtresse :

Comme chaque année je suis allé piocher chez la blogueuse Minireyve qui proposait cette année des carnets à personnaliser pour dire merci. Il m’a juste fallu imprimer une page dans le fichier qu’elle partage généreusement, passer chez Cultura acheter un carnet au bon format (13 x 18 ici) et assembler les 2 ! Un jeu d’enfant ;)
J’ai associé ce carnet avec un lot de mini-surligneurs fluo (Hema), un masque énergisant (Sephora … faut bien ça en fin d’année !) et un bracelet !


J’ai placé l’ensemble dans un petit sac cadeau que j’ai dédicacé.


-    Pour l’équipe du périscolaire :
Il me fallait 6 cadeaux identiques pouvant convenir à des hommes ou des femmes et qui ne fonde pas en cas de canicule…
J’ai donc acheté 6 grand verres, des sachets de bonbons et des sacs cadeaux (Sotrene Grene) que j’ai orné (à l’aide de Posca jaune et bleu) de petits soleils et du le message du « Merci et bonnes vacances ! »


Tout est prêt pour la semaine prochaine !


J’espère qu’ils se reposeront bien et qu’ils seront prêts pour l’arrivée du petit frère en maternelle en septembre !!

21 juin 2017

Nouilles Pad Thaï aux crevettes improvisées

Cette recette trouve son point de départ au rayon exotique de mon supermarché, lorsque j'ai découvert la sauce Pad Thaï de la marque Ayam.
Le Pad Thaï est un des plats thaïlandais qui est traditionnellement préparé à base de nouilles de riz sautées avec des œufs, des graines germées, du tofu et des crevettes trempées et servi avec une sauce sucrée à base de citron vert.

Je n'ai pas suivi les instructions du flacon mais j'ai plutôt improvisé et tout le monde s'est régalé !

Voilà donc ce que ça donne :
La recette :
4 pers
Préparation : 15 min
Cuisson : 10 min

250 g de nouilles de riz ou aux œufs
400 g de crevettes crues décortiquées
125 g de tofu ferme
3 oignons nouveaux avec leurs tiges
2 carottes
Quelques tiges de coriandre
2 cs d’huile de sésame
125 g de sauce Pad Thaï (Ayam pour moi)
½ verre d’eau
150 g de germe de soja fraiches (ou en boîte)

Cuire ou réhydrater les nouilles en suivant les instructions du paquet.

Décortiquer les crevettes (en enlevant la fine ligne noire sur le dos).
Couper le tofu en dés.
Laver et émincer les oignons blancs avec leurs tiges.
Éplucher et rapper grossièrement les carottes.
Laver et équeuter la coriandre.

Dans un wok ou une grande sauteuse, faire dorer le tofu, les crevettes et les oignons blanc dans l’huile de sésame pendant quelques minutes à feu vif.

Ajouter la sauce et l’eau et mélanger. Puis ajouter les nouilles et les germes de soja et faire sauter encore quelques minutes en remuant sans arrêt jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien imprégnées de sauce.

Servir bien chaud, parsemé des feuilles de de coriandre fraîches.

Version imprimable de la recette

Bon appétit !

Article non-sponsorisé

14 juin 2017

Grilled cheese sandwich : pesto, avocat, pousse d’épinards et mozzarella

C’est en tombant sur une photo de Pinterest (sans la recette associée) que j’ai eu envie de m’essayer pour la première fois aux « grilled cheeses sandwichs ». Il s’agit ici d’une recette un peu plus élaborée que la recette de base : car le grilled cheese sandwich, ou « sandwich grillé au fromage », est une sorte de sandwich chaud, qui ressemble à nos croque-messieurs, composé d’un assemblage de beurre, de cheddar fondu et de pain grillé à la poêle. Le grilled cheese a été popularisé en Amérique du Nord dans les années 1920 et est généralement servi avec une soupe (voir cet article du Monde de 2015 pour plus de détails)
En cherchant sur internet des recettes pouvant incluant du pesto, avocat, pousse d’épinard et mozzarella, comme sur cette photo, je suis tombée sur le blog de Tartine Jeanne qui proposait quelque chose d’assez semblable.
La recette est assez difficile à rater (si on reste à surveiller sa poêle …) et l’association de saveurs est très agréable ! 
Voici donc la recette que j’ai légèrement modifiée et réalisée pour le déjeuner dimanche dernier :
La recette :
4 pers.
Préparation : 10 min
Cuisson : 6-10 min

8 tranches de pain de mie complet
2 noix de beurre mou
2 cs de fromage frais (type Saint Môret)
3 cs de pesto
1 gros avocat bien mûr

250 g de mozzarella
3 poignées de pousses d’épinards
1 cs d’huile d’olive
Fleur de sel et piment d’Espelette

Couper l’avocat et la mozzarella en lamelles.
Beurrer légèrement toutes les tranches de pain et les retourner.

Étaler du pesto sur la moitié des tranches de pain, déposer des pousses d’épinards et les lamelles de mozzarella par-dessus.

Sur les autres tranches, étaler du fromage frais, disposer les lamelles d’avocat et assaisonner de fleur de sel et de piment d’Espelette.
Refermer les sandwichs (côté beurré vers l’extérieur) et bien appuyer pour que les ingrédients s’assemblent bien.

Dans une grande poêle, faire fondre une noix de beurre avec un peu d’huile d’olive à feu moyen et y déposer les sandwichs. Faire cuire chaque face pendant 3 à 5 minutes (en couvrant si possible) jusqu’à ce que le sandwich soit bien doré et le fromage fondu.

Servir immédiatement, coupé en triangle avec une salade de pousses d’épinards, accompagnée de quelques tomates cerise et de dés d’avocat.

Version imprimable de la recette

Bon appétit !


7 juin 2017

Tarte au citron vert façon Key lime pie

Inspirée par la recette de Mercotte et celle du site French District, j’ai décidé de tester une recette de tarte au citron vert un peu différente (après une tarte au citron plus classique déjà publiée ici en 2014).

Cette tarte a donc comme base la Key lime pie (« tarte au citron vert »), un dessert américain à base de jus de limes (ou sorte de citrons verts cultivé dans la région des Keys au sud de la Floride), d'œufs et de lait concentré, déposé et cuit sur une pâte faite de biscuits « Graham crackers » (comme pour les cheesecakes). La version traditionnelle est souvent recouverte de meringue ou de chantilly.

Pour ma part, j’ai décidé de la réaliser une pâte sucrée maison et de ne disposer ni chantilly, ni meringue puisqu’elle devait être transportée !


La recette est simple mais nécessite quelques temps de repos et de cuisson, surtout si on fait un pâte sucrée maison.

La recette :
8 pers
Préparation : 10 + 5 min
Repos : 1h minimum
Cuisson : 10 à 15 min + 20 à 25 min
Refroidissement : 4h minimum au frais

95 g de beurre mou
90 g de sucre glace
30 g de poudre d’amandes
50 g de Maïzena
180 g de farine
1 g de sel fin
1+4 œufs
8 g de sucre
1 boîte de lait concentré sucré (env. 400 g)
150 g de jus de citron vert (4 à 5 citrons verts)
Dans un saladier, travailler le beurre à température ambiante avec une spatule, jusqu’à obtenir un texture pommade. Ajouter la poudre d’amandes, la Maïzena, le sucre glace et le sel, et mélanger, sans trop travailler jusqu’à obtention d’une texture sableuse.
Incorporer les œufs préalablement battus et la farine en 3 fois.
Former une boule avec la pâte, la filmer et la réserver au frais 1h minimum.

Préchauffer le four à 170°C.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte sur 3 mm d’épaisseur et la froncer dans un cercle à tarte de 26 cm de diamètre (préalablement disposé sur une feuille de papier cuisson et une plaque). Découper l’excédent de pâte avec un couteau à lame lisse. Piquer le fond de la pâte avec une fourchette et le précuire 10-15 min environ à 170°C.

Monter la température du four à 180°C et zester 2 citrons verts.

Battre 2 blancs en neige (en gardant les 2 jaunes) avec 8 g de sucre en poudre jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.

Dans un autre saladier, mélanger 4 jaunes d’œuf avec le lait concentré sucré et les zestes.
Ajouter le jus de citron et mélanger jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.
Enfin incorporer délicatement les blancs en 3 fois sans les casser.

Verser lentement l’appareil sur le fond de tarte précuit et enfourner pour environ 20 à 25 min, jusqu’à ce que la garniture soit légèrement ferme au centre (agiter délicatement le moule pour vérifier que le centre ne soit pas encore trop liquide par rapport aux bords).

Laisser refroidir la tarte 2h à température ambiante, puis la conserver au réfrigérateur au minimum 2h avant de la servir bien fraiche.
 

Version imprimable de la recette


Bon appétit !

31 mai 2017

Tarte à la crème de pistache, chantilly et fruits rouges

En cette plein saison de fruits rouges, j’ai craqué sur cette recette tirée du denier numéro de fou de pâtisserie (n°23). J’ai échangé la recette de pâte sucrée par celle de Ludopastryfreak.

La préparation de cette recette prend un peu de temps (en s’organisant autour des quelques temps d’attente), mais donne une une tarte digne d'une pâtisserie : La pâte sucrée croquante est cuite avec une crème de pistache moelleuse et est recouverte de chantilly vanillée et de fruits rouges.

Moi qui d’habitude n’est vraiment pas doué pour les tartes, je suis vraiment fière du résultat !

La recette :
8 pers
Préparation : 10 + 10 + 10 min
Repos : 1h minimum
Cuisson : 30 à 35 min
Refroidissement : 2 à 3 h
Dressage : 10 min

Pour la pâte sucrée :
95 g de beurre mou
30 g de poudre d’amandes
50 g de Maïzena
90 g de sucre glace   
1 g de sel fin
1 œuf (55 g)
180 g de farine
Pour la crème de pistache :
100 g de pistaches grillées épluchées (200 g avec leurs coques)
100 g de beurre
100 g de sucre glace
2 œufs
1 cc de Maïzena
Pour la chantilly :
15 cl de crème liquide
200 d de mascarpone
3 cs de sucre glace
1 gousse de vanille
Pour le dressage :
200 g de fraises
125 g de myrtilles
125 g de framboises
Quelques feuilles de basilic pour le décor

Pour la pâte sucrée :
Dans un saladier, travailler le beurre à température ambiante avec une spatule, jusqu’à obtenir un texture pommade. Ajouter la poudre d’amandes, la Maïzena, le sucre glace et le sel, et mélanger, sans trop travailler jusqu’à obtention d’une texture sableuse.
Incorporer les œufs préalablement battus et la farine en 3 fois.
Former une boule avec la pâte, la filmer et la réserver au frais 1h minimum.

Préchauffer le four à 170°C.
Sur un plan de travail fariné, déposer la boule de pâte puis l’aplatir grossièrement à la main. Etaler la pâte sur 3 mm d’épaisseur et l’enrouler autour du rouleau à pâtisserie. Dérouler la pâte en la centrant bien au dessus d’un cercle à tarte de 22 cm de diamètre, préalablement disposé sur une feuille de papier cuisson et une plaque.
Plaquer la pâte sur les bords du cercle du bout des doigts en l’enfonçant délicatement pour combler les angles. Avec un couteau à lame lisse, découper l’excédent de pâte de l’intérieur vers l’extérieur pour une découpe nette.
Piquer le fond de la pâte avec une fourchette et le précuire 10-15 min environ puis le laisser refroidir à température ambiante.

Pour la crème de pistache :
Décortiquer les pistaches et les réduire en poudre avec un mixer.
Dans un saladier, travailler le beurre à température ambiante avec une spatule, jusqu’à obtenir un texture souple et lisse. Incorporer la poudre de pistache et le sucre glace. Ajouter ensuite les œufs un par un, puis la Maïzena.
Déposer la crème de pistache sur le fond de tarte précuit en la lissant pour avoir une épaisseur homogène.
Enfourner le fond de pâte à 170°C pour 20 à 25 min, jusqu’à ce que la crème de pistache soit légèrement dorée.

Pour la chantilly :
Pendant la cuisson de la crème de pistache, verser la crème liquide bien froide, le mascarpone, le sucre glace et les graines de vanille dans un saladier posé sur un sachet de glaçons, et monter l’ensemble à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à obtenir une texture homogène.
Mettre la chantilly dans une poche à douille et la réserver au frais jusqu’au dressage.

Pour le dressage :
Une fois le fond de tarte refroidit complètement, le disposer dans une assiette de service.

Dresser la chantilly avec la poche en disposant des boules de crème sur toute la surface de la tarte.
Parsemer ensuite la tarte de fruits rouge et de quelques feuilles de basilic.

Réserver au frais et sortir 30 min avant le service.
 
Version imprimable de la recette

Bon appétit !